Actualité de Mai 2015

Le mois de mai 2015, aux nuits bien trop fraîches voire froides, a livré des fraises sans goût et des rhubarbes plus acides que de coutume. Nous avons donc eu recours à Laurent Meyer qui nous a fourni des fraises du Sud (France) impeccables et délicieuses pour remplacer la Lambada alsacienne, d’habitude très bonne.

Il a vu aussi une heureuse collaboration entre l’ »îlot de la Meinau », producteur de fruits et légumes au cœur de Strasbourg (www.lilotdameinau.fr) et les Confitures du Chat : Christel et Marc ont uni production de qualité et savoir faire pour produire une très bonne « fraise-rhubarbe » disponible à l’îlot. Vive la collaboration alsacienne !

Il a encore vu la mort de la confiture « Calypso » sous les coups de l’indifférence des consommateurs, et malgré une qualité reconnue. Les Confitures du Chat ont donc envoyé les Calypso chez Noz et n’en produiront plus. Ulysse vogue tranquille vers Ithaque…

 Comme d’autres artisans qui veulent des confitures de haute qualité en Alsace ou ailleurs, les Confitures du Chat gardent la limite de cuisson à 58 à 62 % de sucre total pour garantir au client une conservation optimale du produit et l’absence de moisissure. Ce qui n’est pas le premier souci des industriels qui baissent la limite à 55% en ajoutant sans doute des agents conservateurs et des gélifiants supplémentaires.

Les commentaires sont fermés.